Exprimer clairement ses besoins :

L’absence d’outils communicatifs place l’enfant dans une grande frustration à ne pouvoir communiquer avec son entourage : nous proposons donc aux enfants n’ayant pas un accès satisfaisant à la communication verbale des outils de communication adaptés.

Ces derniers présentent l’avantage d’encourager la communication de l’enfant/l’utilisateur par un support visuel qui lui est facilement accessible et compréhensible (stockage d’images ou représentations symboliques). Il vous permettra également de faire la transition entre une communication non-verbale et une communication verbale (que vous chercherez à développer en consultant la section Productions sonores et communication verbale) .

Le carnet de demandes servira donc à encourager et récompenser / renforcer les demandes formulées de manière adaptées (c’est-à-dire sans avoir recours à des comportements agressifs ou à de l’instrumentalisation de l’adulte).

Une demande doit donc être l’expression saine et appropriée de ses besoins ou envies (qu’elle soit formulée de manière orale ou non).

On cherchera donc à ignorer les demandes inadaptées (tout en exprimant sa compréhension et réception de la demande) et à renforcer les demandes correctes (en accédant le plus possible et dans la mesure du raisonnable à ses requêtes).

Ainsi, encouragez-le à reformuler lorsque nécessaire en le guidant dans le respect de ses possibilités (si verbal : vous pouvez introduire les notions de formules de politesses)

Vous devez également vous assurer qu’il soit capable de répéter ce type de procédure avec d’autres individus, et donc de généraliser ses acquis : utilisez un complice (proche de son cercle familial par exemple / puis de plus en plus éloigné de son cercle de connaissance)

En parallèle ; il est intéressant à ce stade de veiller à ce que le contact visuel (oculaire en l’occurrence) soit satisfaisant. Vous pouvez développer cette compétence avec un “exercice / entraînement” simple :

  • lorsque vous êtes face à face : placez un renforçateur alimentaire ou un objet renforçant (de petite taille) au niveau de vos yeux (juste en dessous) et prononcez son prénom
    • accordez-lui le renforçateur immédiatement après le regard sur l’objet dans un premier temps
    • uniquement lorsque le contact oculaire est établi entre vous
    • au bout d’une seconde de contact oculaire
    • au bout de quelques secondes (2 à 3)
  • répétez la même procédure en l’absence du renforçateur :
    • accordez-le-lui immédiatement après le contact oculaire
    • au bout d’une seconde
    • au bout de plusieurs
  • lors de ses demandes : suggérez-lui d’établir un contact oculaire pour formuler ses attentes et commentez ce comportement (satisfaisant / pas assez / absent), et renforcez verbalement lorsque vous estimez que l’objectif est atteint (par des félicitations orales, voire l’accès à un renforçateur)

Vous pouvez également travailler ce comportement en utilisant nos fiches téléchargeables ici

Une fois encore, veillez à ce que cette compétence soit généralisée en lui suggérant d’en faire de même auprès d’autres personnes (utilisez une fois encore le cercle des connaissances pour une généralisation plus douce).

Participez à nous faire connaître