Créer un cadre adapté, et générateur de repères accessibles et rassurants, doit devenir une priorité pour permettre des séances constantes et sécurisantes, sources de fiabilité et de régularité.

Mettre en place la méthode TEACCH :

Il est important (et quasi-indispensable) de mettre en place, dans l’idéal dès les débuts de la prise en charge, un environnement stable, prévisible et rassurant qui s’appui de préférence sur les supports visuels (cf. l’ensemble de la littérature scientifique pour en comprendre les raisons : spécificité du traitement de l’information dans l’autisme). Son quotidien (ou à défaut une grande partie de son emploi du temps) doit être routinier et prévisible : cela minimisera sa frustration à ne pas pouvoir comprendre et anticiper les événements de sa journée. Ainsi, pour lui signifier par avance les événements majeurs de son quotidien, vous pouvez vous appuyer sur la méthode TEACCH en lui créant un emploi du temps visuel.

Le site Autisme Info Service (service national et gratuit d’information et d’accompagnement sur l’Autisme) détaille parfaitement cette approche (Treatment and Education of Autistic and related Communication Handicapped Children, ou Traitement et éducation des enfants autistes ou souffrant de handicaps de communication apparentés) : vous pouvez y jeter un œil en suivant le lien ici

Son quotidien (ou à défaut une grande partie de son emploi du temps) doit être routinier et prévisible : cela minimisera sa frustration à ne pas pouvoir comprendre et anticiper les événements de sa journée.

Ainsi, pour lui signifier par avance les événements majeurs de son quotidien, vous pouvez vous appuyer sur la méthode TEACCH en lui créant un emploi du temps visuel.

Personnellement je les structure de la manière suivante :

TEACCH ; mise en place
Emploi du temps journalier

Si cela vous est possible l’enfant doit devenir acteur de son emploi du temps visuel, c’est-à-dire qu’il doit dans l’idéal décrocher lui-même lorsque demandé (ou lorsque adéquat) l’activité terminée (en immédiat ou en différé) et la/les placer dans le panier “Stop, c’est fini !” (boîte alimentaire) (voir plus bas l’image du Stop)

Le soir, si cela vous est possible, faites un “débriefing” des événements qui ont eu lieu dans sa journée en les piochant dans le panier Stop. Vous pouvez alors utiliser différents types d’outils communicatifs pour en discuter/échanger (à l’oral comme en non-verbal : Langue des Signes Française, Makaton)

Une fois cela réalisé, vous pouvez organiser sa journée du lendemain (remplir son emploi du temps visuel) en verbalisant de manière accessible sur les événements qui auront lieu.

Attention : seuls les activités ou événements principaux doivent figurer au tableau de son emploi du temps visuel pour ne pas le surcharger d’informations (contre-productif)

Par la suite vous pourrez même créer un emploi du temps semaine (en plus du quotidien) pour pouvoir le préparer par avance, à des événements à plus long terme (exemple : le coiffeur samedi)

LUNDI / MARDI / MERCREDI / JEUDI / VENDREDI / SAMEDI / DIMANCHE viendront remplacer CE MATIN / CET APRES-MIDI / CE SOIR (mais même principe de fonctionnement)                       

Conseils pratiquer pour fabriquer votre emploi du temps TEACCH :

  • utilisez des scratchs velcro adhésifs (vous pouvez en trouver sur Autisme Diffusion ou dans des magasins de tissus) et placez le côté rugueux sur le tableau (très pratique si vous voulez attirer son attention sur le tableau en grattant le scratch : le bruit devrait solliciter sa curiosité)
  • utilisez le côté doux sur les images (vous pourrez lui faire une caresse avec, un guili, pour attirer son attention)
  • plastifiez les images que vous placerez sur votre tableau (plastifieuse ; à chaud pour que vos images soient solides) : une plastifieuse premier prix fera largement l’affaire (entre 20€ et 30€)
  • investissez plutôt sur une bonne paire de ciseaux : les velcros et les images demandent beaucoup plus de temps et d’énergie avec des ciseaux de mauvaise qualité)
  • utilisez du scotch double face pour vos éléments fixes (MA JOURNÉE D’AUOURD’HUI / CE MATIN / CET APRES-MIDI / CE SOIR …)
  • réfléchissez bien avant de placer une image dans le panier “Stop, c’est fini !” car vous devrez vous montrer ferme et définitif avec ce concept : il s’agit là de débuter un apprentissage du STOP. Il sera réutilisé sur le carnet de demandes (voir section Initier le travail structuré) et votre intérêt est de lui faire rapidement accepter le caractère immuable du symbole STOP (nous verrons tout cela un peu plus loin).

Participez à nous faire connaître