s'affirmer
S’affirmer par le dialogue

Les habiletés à s’affirmer :

Il s’agit des comportements qui permettent d’exprimer ses besoins et s’affirmer sans recourir à l’agressivité.

Très souvent, et nous l’avons déjà abordé dans nos chapitres précédents, lorsqu’un enfant évolue sans développer de compétences communicatives (verbales comme non-verbales), son absence de capacité à communiquer génère évidemment des frustrations (ce qui est très facilement compréhensible). Lorsque celles-ci perdurent et ne sont pas solutionnées ; ces frustrations (qui prennent dans le plus jeune âge la forme de “crises / colères …”) peuvent se transformer / évoluer en comportements agressifs (auto-agressifs comme hétéro-agressifs) : d’où l’importance de mettre rapidement l’accent sur le développement des compétences communicatives lors de l’élaboration du Projet Éducatif (et viser des habiletés à s’affirmer sans employer une communication inadaptée).

Pour autant, même lorsque les compétences communicatives s’avèrent efficientes et d’un niveau satisfaisant, il se peut toujours que l’enfant maintienne ou développe une certaine agressivité pour obtenir ce qu’il désire (cela lui évite quelques fois certains efforts cognitifs pour peu qu’il parvienne à ses fins). Il est donc intéressant de travailler dès que possible les compétences suivantes, habiletés à s’affirmer, sous forme de comportements routiniers à renforcer.

Ces comportements sont sous-tendus par les compétences / objectifs suivants :

  • exprimer clairement ses besoins : si vous êtes coutumier de notre site et avez élaboré le Projet Éducatif de votre enfant en respectant les chronologies et axes de travail que nous proposons ; vous ne devriez trouver ici que de simples rappels, dont les compétences ont été acquises et maintenues. Sinon, apprenez ici à lui proposer des outils adaptés à ses compétences communicatives (voire à les développer) et un ensemble de stratégies permettant l’expression saine et appropriée de ses besoins ou envies.
  • exprimer (et donc savoir identifier clairement) ses sentiments (qu’ils soient positifs comme négatifs) : découvrez ici une large panoplie de sentiments humains et apprenez-lui à les identifier (chez lui comme sur autrui) / à les exprimer et les expliquer, dans le respect d’autrui et de manière constructive
  • accepter un refus : ici encore, si vous êtes un utilisateur aguerri de notre site et de nos stratégies psycho-éducatives, vous devriez avoir volontairement pratiqué les refus en tant qu’exercices d’apprentissages et veillé à leur acceptation (ou à leur contestation adaptée). Sinon, venez faire le point ici sur la manière de rendre vos refus (et ceux des autres) reconnus et reçus à leur juste valeur. Nous vous proposons également des solutions pour que votre enfant puisse contester de manière adaptée votre refus, et s’affirmer dans les rapports.
  • demander une permission : si vous avez démarré sur notre site avec un enfant non-verbal ou en transition vers le verbal, vous avez suivi les étapes du carnet de demandes. Votre enfant est donc familiarisé avec le fonctionnement des demandes, et nous vous proposons ici de poursuivre et améliorer cette compétence. Si vous ne découvrez ce point qu’à ce stade : pas d’inquiétude vous serez guidés dans cette section
  • convaincre : il s’agit ici d’une compétence communicative assez élaborée puisque convaincre revient à amener quelqu’un par la conversation à modifier son point de vue, ses décisions, … à reconnaître quelque chose comme vrai ou nécessaire. C’est un comportement très utile en société et intéressant à travailler en séances pour développer les théories de l’esprit d’une part ; ainsi que pour s’affirmer en tant qu’entité / individu
  • bien réagir aux taquineries : nous vous proposons ici quelques exercices et stratégies à développer pour accepter / endurer des comportements bienveillants et moqueurs, comme malveillants et agressifs dans les propos (en considérant une réponse physiquement agressive comme un échec et un comportement inadapté)
  • supporter la défaite : vous trouverez ici des solutions et stratégies adaptées à accepter un échec et permettant de mettre en lumière les éléments positifs qui en découlent, ainsi qu’à gérer ses frustrations et déceptions liées

Notre psychologue Paré pour l’Autisme : Louise NAKACHE organise régulièrement dans ses cabinets (Aix-la-Duranne ou Six-Fours-les-Plages) des groupes d’habiletés sociales : n’hésitez pas à la contacter pour réserver une place ou obtenir des informations (précisez dans l’objet de votre mail) :

Participez à nous faire connaître