Manipuler les nombres de 0 à 100 :

Connaître les nombres de 0 à 100 ne suffit pas à permettre une manipulation mathématiques : même si l’on sait nommer et décrire les nombres 22 et 11 par exemples, on ne pourra pas trouver le résultat de leur addition sans méthode. (22 + 11 = ?)

C’est ce que nous allons aborder à présent, en nous basant sur les connaissances précédemment acquises en unités et dizaines (revenez-ici si pas absolument au clair).

Nous allons donc ici apprendre à poser des opérations mathématiques (additions et soustractions) en nous servant d’une disposition en colonnes.

Utilisez notre fiche leçon pour rendre accessible cette méthode des colonnes :

Entraînez-le ensuite aux exercices suivants :

Utilisez ce support vierge et votre imagination pour l’exercer (attention ; vos opérations ne doivent pas encore mettre en jeu des retenues)

Nous allons maintenant introduire les cas où nous utiliserons la retenue, ainsi que la stratégie de résolution :

Proposez-lui maintenant les exercices suivants à réaliser :

Procédez à un entraînement régulier, jusqu’à constater un niveau de maîtrise satisfaisant

Nous allons maintenant procéder de la même manière pour les opérations impliquant les soustractions :

Exerçons nous un petit peu :

Téléchargez notre modèle pour vous entraîner :

Il nous reste donc à voir les cas où nous utiliserons la retenue :

Résoudre ce type d’opération nécessite de la part de votre enfant une certaine flexibilité et utilisation de sa mémoire de travail ; nous vous proposons donc de progresser par étapes :

N’hésitez pas à réutiliser ce type de support tant qu’utile avant de passer aux exercices suivants :

Une fois encore, je vous suggère de vous entraîner régulièrement à la résolution de ce type d’opérations avant de supprimer le support visuel “code couleurs des colonnes (dizaines et unités)”.

Sans support visuel maintenant ; apprenez à votre enfant à utiliser les lignes et colonnes présentes sur les feuilles de papier (communs à l’ensemble des cursus scolaires) pour structurer ses opérations mathématiques (additions comme soustractions).

Ici donc, nous vous proposons un exercice combinant des additions et des soustractions (présente l’avantage de développer une fois de plus ses capacités de flexibilité cognitive) :

Exercez votre enfant à ce nouveau support en lui proposant des opérations mixtes sur des feuilles grand format grands carreaux avec marge.

Enfin, (pas indispensable mais utile pour la suite) supprimez tout support et proposez-lui l’exercice suivant, à reproduire au besoin :

Soulignez l’importance d’aligner correctement son écriture pour ne pas commettre d’erreur (insistez au besoin)

Notez que pour la toute dernière opération, j’ai intentionnellement placé un nombre supérieur à 100 (111) : cela introduira la suite à venir ; vous pouvez commenter cette particularité si le besoin ou la curiosité s’en fait ressentir.

A ce stade ; votre enfant possède donc des compétences assez poussées en manipulation de nombres (additions et soustractions), y compris pour ceux supérieurs à 100, même s’il ne sait pas encore les nommer.

Nous allons donc opter pour un axe différent des mathématiques : initier des compétences en géométrie.

cliquez ici pour le lien

Participez à nous faire connaître