Initiation aux soustractions :

Votre enfant a à ce stade atteint d’assez bonnes compétences additives, et doit maintenant prendre conscience que les nombres peuvent être utilisés pour prévoir quel sera l’effet d’un ajout ou d’un retrait sur une quantité. Parallèlement, nous allons viser à lui permettre le raisonnement suivant : quelle doit-être la valeur de l’ajout ou du retrait à réaliser pour obtenir un résultat souhaité ?

Au besoin, notre équipe se tient à votre disposition pour des activités de travail individualisées, des fiches de cotations des activités, ainsi qu’une guidance personnalisée pour vos séances de travail : contactez-nous ici

Avant toute chose, il doit appréhender de manière accessible le concept de soustraction. Pour ce faire, nous vous proposons les activités suivantes :

Laissez-lui un temps de réflexion et de raisonnements, que vous pouvez commenter, voire co-construire ; puis proposez-lui la réponse imagée ci-dessous :

A présent, nous devons lui permettre de généraliser cet apprentissage en lui proposant les activités suivantes :

Répétez ce type d’exercices jusqu’à constater une certaine maîtrise.

Nous allons désormais nous passer de support visuel, pour favoriser la construction d’un schéma mental des soustractions. Il nous faudra néanmoins amorcer ce raisonnement. Pour cela, utilisez l’activité à télécharger ci-dessous :

Lorsque ce concept vous semblera appréhendé, vous pourrez débuter la notion de – 2 ; pour verrouiller et enrichir sa compréhension des soustractions. Utilisez le support ci-dessous, puis passez aux exercices :

Dans un premier nous lui permettrons de visualiser les opérations demandées, puis il nous faudra viser à poursuivre le développement du schéma mental de ce qu’il exécute en supprimant les guidances visuelles.

Attention : j’ai volontairement barré le dernier élément plutôt que le premier comme précédemment afin de veiller à ne pas induire un comportement inflexible : l’élément à barrer n’ayant ni d’ordre particulier, ni d’importance à se voir accorder

Répétez ce type d’exercices jusqu’à estimer un certain confort en terme de réussites régulières.

A présent, nous allons poursuivre ce que nous avions initié précédemment ; les compléments à 10, du point de vue cette fois des soustractions. Ceci nous permettra de mettre en lumière le lien complémentaire qui existe entre additions et soustractions :

Enfin, nous vous proposons ici un ensemble de soustractions diverses :

Pour consolider ses compétences soustractives et favoriser le calcul mental (à un niveau d’initiation) ; nous vous proposons la fiche ci-dessous : (pour rappel : les fiches servent de support à l’éducateur / l’adulte responsable de la prise en charge, et ne sont pas destinées à être directement utilisées par l’enfant, sauf pour support visuel seulement)

Progressivement au cours des réussites, renforcez de manière plus appuyée les réponses spontanées (qui n’auront pas nécessité l’utilisation des doigts).

Répétez donc ce type d’exercices jusqu’à obtenir une certaine maîtrise, aisance, et dans l’idéal où les calculs sont réalisés rapidement, “de tête”.

Participez à nous faire connaître