Premiers problèmes soustractifs : (impliquant des soustractions)

Comme nous l’avons déjà vu lorsque nous avons évoqué le chapitre des problèmes additifs ; la compréhension des consignes est très souvent problématique pour les TSA ; pourtant dans sa vie quotidienne comme dans sa scolarité, il lui sera demandé de pouvoir résoudre des situations à l’aide de soustractions : c’est le rôle des “problèmes”.

Il lui faudra donc s’armer de stratégies efficaces pour contourner ses difficultés et résoudre correctement des énoncés simples. Nous utilisons une méthode de repérage de mots clés pour amorcer l’opération à effectuer.

Commençons donc par des exercices d’initiation :

Laissez lui le temps nécessaire à la réflexion, proposer des solutions, des résultats … avant de commenter la fiche réponse suivante :

Même principe mais moins visuel :

En fonction de ses réflexions, proposez-lui ou non l’indice, puis évaluer le moment pertinent pour commenter la réponse suivante :

De même que lors des problèmes additifs : utilisez maintenant des situations plus personnelles pour ce même type d’énoncé : par exemple donnez lui 5 crayons et demandez-lui de les compter. Retirez-en 3 en lui disant que vous lui en enlevez 3 et demandez-lui combien de crayon a-t’il maintenant. Rappelez-lui que pour résoudre cela, il pouvait réfléchir comme dans les problèmes précédents (c’est-à-dire 5-3=2).

Multipliez ces exercices au quotidien en renforcez positivement les bonnes réponses. Renforcez de manière plus appuyée les bonnes réponses amenées par un raisonnement soustractif.

Puisque nous ne sommes ici qu’à un niveau d’initiation, nous nous contenterons de ce type d’exercices ; nous complexifierons et développerons plus tard, en temps voulu, les problèmes soustractifs.

Participez à nous faire connaître