Travailler la communication non-verbale :

Le carnet des parents / intervenants :

Vous devez vous munir de votre propre carnet de pictos ; il vous servira à faire à votre tour, des demandes à votre enfant (et pour ne rien oublier, utilisez un Flexibook, voir plus loin)

Votre carnet doit se présenter de la même forme que celui de votre enfant :

  • votre photo en haut à droite
  • l’inscription “Carnet de maman / de papa / de maman & papa” …
  • la bande de scratch équipée de la mention “je veux …” & “tu dois …”
  • la bande de scratch équipée du picto Stop c’est fini

Il vous servira à formuler de manière non-verbale, mais compréhensives et accessibles, vos demandes / attentes du type :

tu dois … jeter le papier à la poubelle” (picto jeter à la poubelle) ou encore “je veux … un bisou” (picto bisou) …

Concernant la ligne de scratch Stop c’est fini, vous devez lui apprendre à s’en servir afin de lui donner la possibilité de vous refuser des demandes, et donc lui apprendre une manière convenable de vous dire non (sans colère, violence, ou moyen socialement inacceptable). Vous allez apprendre comment dans les lignes qui suivent.

Démarrez par un apprentissage classique, en prenant devant lui le picto d’une demande simple (déjà réussie au préalable), qui demande peu d’efforts et de contrariété de sa part (par exemple Mains sur les épaules). A la réalisation, laissez le carnet à sa portée et félicitez le comme il se doit à la réussite puis retirer le picto. 

Procédez de la même manière pour plusieurs demandes, afin de lui permettre de généraliser l’utilisation de ce carnet.

Une fois que votre enfant devient coutumier de cette pratique, commencez à lui faire des demandes répétées (par exemple Mains sur les épaules, puis rangez le picto comme dhabitude, et refaites la même demande quelques secondes après -> répétez cette démarche 4 fois).

De même, lorsque votre enfant devient coutumier de cette pratique là, répétez une demande répétée jusqu’à l’agacement, et aux premiers signes de mécontentement (râle, mime les pleurs, jette votre carnet par terre, tente de vous taper …), prenez sa main et faites lui décrocher le picto, puis toujours avec sa main et le picto dans la votre, scratchez le dans la ligne Stop c’est fini. Vous devez maintenant en verbaliser les conséquences : “Tu ne veux plus mettre les mains sur les épaules, c’est fini ? D’accord c’est Oui, c’est fini on arrête ça“. Répétez régulièrement cette pratique et encouragez le à l’exécuter de manière autonome et spontanée.

Lorsqu’il aura acquis et rodé ce comportement, il est fort probable (et même rassurant) qu’il l’applique à sa guise : lorsque vous lui demandez de ranger par exemple, d’aller brosser ses dents, ou d’une manière générale d’exécuter une tâche désagréable. Vous devez donc à présent lui exprimer votre rejet du refus ; procédez comme pour “Tu ne veux plus mettre les mains sur les épaules, c’est fini ? D’accord c’est Oui, c’est fini on arrête ça” mais en version négative “J’ai bien compris mais non, tu DOIS mettre tes mains sur les épaules / te brosser les dents

Participez à nous faire connaître