Notions de mathématiques ET découverte du monde (par ordre d’évolution)

Reconnaître cercles, carrés (+ rectangles) et triangles :

L’apprentissage des formes géométriques est une étape importante pour le développement de l’enfant : nous viserons donc ici à poursuivre le travail de catégorisation déjà initié avec la discrimination de figures plus complexes (les figures géométriques).

Ces nouveaux apprentissages permettront une meilleure compréhension et organisation de l’espace et du monde. La rigueur de construction des figures géométriques permettent également une meilleure compréhension des lettres et participent aux compétences d’écriture (les lettres étant abordées comme des figures géométriques).

Il s’agit ici de développer des premières capacités d’abstraction, de représentation symbolique ; nous vous proposons ci-dessous un ensemble d’exercices progressifs, visant à développer des capacités d’analyse, de recherche et de validation chez l’enfant :

Profitez-en ici pour commenter et nommer les formes géométriques travaillées : les triangles / les carrés / les rectangles

Adaptez ces nouvelles compétences de discrimination pour l’appliquer aux objets du quotidien (par exemple : le réfrigérateur ; les portes ; fenêtres = rectangles / prises ; interrupteurs ; miroirs = carrés / panneaux de signalisation ; part de pizza ou gâteau = triangles)

Il est important de lui permettre de comprendre qu’il existe un lien puissant entre ce qu’il fait / travaille en séances sur papier (ou autre support) et le monde du réel. Autrement dit, les objets géométriques abstraits existent bel et bien physiquement.

  • jeux en bois de construction (formes géométriques)

Dans ce même objectif , je vous suggère de proposer à votre enfant la construction avec des formes géométriques en bois du château travaillé, ou uniquement de la tour. Vous pouvez facilement vous procurer ce matériel sur internet (pour idée : 14€ le sceau de 100 blocs de construction => 4 couleurs et 6 formes)

exemple de construction (seul ou accompagné)

Puis, lors de la prochaine séance de construction, prévoyez d’introduire des sphères en bois (2€ les 50 pièces) et observez son interaction avec celles-ci pour les constructions.

Mélangez-les au sceau de pièces de construction

Vous constaterez qu’il devra obligatoirement se passer de celles-ci pour ses constructions ; mettez-les donc de côté (dans une boîte par exemple) et commentez la spécificité de ces pièces :

Tu as vu on ne peux rien construire avec ça, ça roule, ça tombe … On va enlever ces boules du jeu parce-qu’on peut pas s’en servir : je les mets dans cette boîte. En fait ça s’appelle des sphères, ça a une forme ronde ; une forme de cercle

  • le jeu de la boîte :

Nous allons ici chercher à lui faire construire une représentation mentale des formes abordées : prenez donc une boîte (boîte à chaussures par exemple) et trouez le milieu de la boîte (assez large pour y passer sa main)

pour en comprendre l’idée

Placez à l’intérieur de la boîte une seule pièce du jeu de construction et demandez-lui d’identifier la forme (oralement si verbal / en pointant sur un support si non-verbal : exemple de support ci-dessous) et faites en sorte de traiter chacune des formes.

support non-verbal (pour pointage)
cliquez ici pour télécharger

Dans un second temps, placez un grand nombre de formes dans la boîte ; puis montrez lui la forme géométrique que vous voulez qu’il vous pioche : par exemple présentez lui un rectangle et demandez-lui de piocher sans erreur le rectangle du premier coup.

  • permanence des formes (orientation inhabituelle)

Votre enfant doit également comprendre la permanence des formes, c’est-à-dire qu’une forme géométrique conserve ses propriétés quelle que soit la perception du moment (un triangle reste un triangle même lorsqu’on le voit dans l’autre sens) (exemples ci-dessous) :

c’est toujours le même carré (avec une vue différente)
toujours le même rectangle
toujours le même triangle

Pour le cercle rien ne changera quelle que soit la rotation

Pour expérimenter cette réalité ; procédez à l’exercice suivant => remplir les figures en orientant correctement les formes :

Pour verrouiller ces nouveaux acquis ; nous vous suggérons l’activité suivante :

  • traces sur pâte à modeler :

A l’aide d’un rouleau de pâtisserie ou autre : étalez et aplatissez de la pâte à modeler ; puis à l’aide des formes géométriques utilisées précédemment (jeux en bois de construction) marquez la pâte dans des orientations variées (sans que l’enfant n’ait pu voir la pièce que vous avez utilisé).

Demandez-lui de vous pointer ou nommer l’objet utilisé pour la trace qu’il constate

comme ceci

Participez à nous faire connaître