Les accords au piano : l’utilisation de la main gauche

N’envisagez cette étape que si vous pensez maîtriser la mélodie de votre main droite ; car ici, nous allons ajouter une difficulté supplémentaire à laquelle vous allez devoir apprendre à vous habituer : synchroniser vos 2 mains !

Rassurez-vous ; nous avons prévu de progresser par paliers, cette nouvelle difficulté devrait être assimilable avec un peu d’entraînement et de persévérance.

Sur nos partitions (de niveau 3 / de 3ème étape) ; vous trouverez donc de nouvelles informations : les notes à jouer par la main gauche pendant votre mélodie.

Nous allons ici ensemble convenir d’un système de notation (quasi-identique à celui qui vous connaissez déjà) :

Système de notation des accords

Ainsi, si vous rencontrez ce type d’extrait de partition :

un exemple concret

Il vous faudra comprendre :

  • mélodie (main droite) : jouer un Do (le temps d’un bref appui car noire)
  • accord (main gauche) : jouer un Fa (le temps d’un bref appui car noire également)
  • jouer ces 2 notes (Do main droite / Fa main gauche) simultanément !

Il nous manque néanmoins les indications concernant le placement des doigts. Le placement de doigts des notes de la mélodie (réalisées avec votre droite donc) sera toujours indiqué de la même manière (carré gris avec chiffre de 1 à 5 jaune), et pour alléger la partition ; le placement des doigts des notes accords (qui concerne ce que vous aurez à réaliser avec votre main gauche) sera indiqué en jaune (par un chiffre de 1 à 5 correspondant aux mêmes doigts) directement à l’intérieur de la note.

Nous nous retrouvons donc avec ce format de partition :

extrait de partition avec accord et placement des doigts

Vous devez donc comprendre ici :

  • mélodie (main droite) : jouer un Do (le temps d’un bref appui car noire) avec votre pouce (car indication : 1 jaune)
  • accord (main gauche) : jouer un Fa (le temps d’un bref appui car noire également) avec votre pouce (car indication : 1 jaune)
  • jouer ces 2 notes (Do main droite / Fa main gauche) simultanément !

Voici donc maintenant plusieurs cas de figure concrets :

démonstration accords

Ici, je vais vous aider à déchiffrer ce que vous lisez :

  • la main droite produit un Do avec le pouce pendant que simultanément la main gauche produit un Fa avec le majeur (car 3)
  • les appuis des 2 notes (main droite et main gauche) sont brefs
  • PUIS : votre main droite rejoue un Do (toujours avec le pouce) pendant que votre main gauche produit un Sol avec l’index
  • les durées sont encore identiques
  • PUIS : votre main droite joue à nouveau un Do avec le pouce pendant que votre main gauche joue un La avec le pouce

Durée des notes :

Jusqu’à présent, nous n’avons pas été très précis concernant les durées de notes ; mais il est à ce stade indispensable de développer de meilleures compétences concernant les durées.

Si nous considérons que la durée de la noire vaut une unité (noire =1) alors :

  • noire = 1
  • blanche = 2
  • ronde = 4

Concrètement donc ; la blanche dure 2x plus longtemps que la noire ; la ronde dure 4x plus longtemps que la noire ; la ronde dure 2x plus longtemps que la blanche (4 étant le double de 2).

Ainsi une partition telle que ci-dessous, doit être interprétée comme suit :

exemple concernant les durées dans les accords
  • main droite : Do avec le pouce / noire donc durée brève (valeur de 1)
  • SIMULTANÉMENT : main gauche : Fa avec le majeur / blanche donc durée plus longue (valeur de 2 noires) : elle durera le temps de 2 noires
  • CONCRÈTEMENT : on joue Do (main droite) et Fa (main gauche) avec le majeur (car 3 jaune) simultanément ; et alors que l’on lâche notre Do main droite pour jouer notre second Do main droite (2ème tranche de la partition) ; on maintient l’appui sur le Fa main gauche
  • on ne lâchera le Fa main gauche qu’au moment du 3ème Do main droite pour jouer à la main gauche le La avec le pouce (car 1 jaune) : et celui-ci devra également être maintenu le temps de 2 noires (car c’est une blanche).

Si nous devions symboliser par un trait la durée de ces 2 blanches main gauche ; nous aurions la représentation suivante :

représentation symbolique de la durée de nos 2 notes accords

De même, si une ronde devait intervenir sur cette partition :

intervention d’une ronde

La ronde ayant une valeur de 4 noires ; nous maintiendrions l’appui de notre Fa main gauche (avec le majeur) le temps de nos 4 Do main droite.

Si l’on reprend la représentation symbolique précédente ; nous comprenons alors cet extrait de partition comme suit :

représentation symbolique de la durée d’une ronde en accords

Sur la partition que nous travaillons ensemble (Au clair de la Lune), nous n’aurons comme accords que des rondes (donc durées de 4 noires). Je détaillerai dans les pages suivantes, comment procéder avec des explications adaptées.

Extension de la partition :

Les accords se jouant par la main gauche seront vraisemblablement des notes plus graves que celles que vous jouez avec votre main droite (car plus à gauche ; plus grave donc que la mélodie principale) : attention ça n’est pas toujours vrai, mais c’est le cas pour ce qui nous concerne.

Une partition se compose de 5 lignes (Mi au plus bas puis en remontant Sol ; Si ; , et Fa tout en haut) et de 4 “interlignes” (Fa au plus bas, puis en remontant La ; Do ; Mi).

Vous vous en doutez, nous allons donc, lorsque nous utilisons nos 2 mains, manquer rapidement d’espace d’écriture sur nos partitions.

Il ne serait pas judicieux de coller les unes sur les autres les partitions pour avoir un plus large éventail. Cela prendrait la forme suivante, et deviendrait rapidement épuisant à lire et surchargé d’informations :

partition surchargée

sur laquelle il faudrait en plus placer nos notes, les indications concernant les doigts, et rien ne nous garantit non plus que cela soit quand bien même suffisant (dépendra de la partition).

Au lieu de cela, nous utilisons un système plus sobre et succin : si une note doit être plus grave que notre toute première de Mi ; alors nous l’indiquerons en colorant une petite partie de son emplacement.

Par exemple : si nous devions jouer un Do relativement grave ; il sera signifié comme suit :

Do main droite

Un La par exemple sera noté comme suit :

La main droite

Ou encore un Si :

Si main droite

Pas de panique : vous serez guidés (avec des explications détaillées) lors de chaque apparition de difficulté. Je me contente ici de poser un cadre théorique pour expliquer les futures notations (qui vous seront à chaque fois expliquées).

Voici donc ci-dessous le lien vers la première partie de notre partition Au clair de la Lune avec accords (simples) :

Participez à nous faire connaître